Quel est le mot le plus long du monde, et est-il de langue française ?

La langue française

Nous avons tous appris à l’école le mot « anticonstitutionnellement », constitué de 25 lettres, et désigné, à tort, comme le plus mot le plus long de la langue française. Notre académie française l’en effet entériné comme tel. Mais si on cherche bien parmi les mots le plus longs du vocabulaire technique et usuel de l’administration, de la médecine ou encore de la géographie, on de rend vite compte que la langue française réserve quelques belles pépites.

Les mots les plus longs en anglais

“Antidisestablishmentarianism” 

En savoir plus sur l’anglais avec Lef26 Formation. Cliquez ici.

Le jargon administratif

C’est une catégorie qui renferme quelques autres merveilles de longueur. Citons par exemple le mot « intergouvernementalisations » et ses 27 lettres, probablement le mot le plus long réellement utilisé dans un contexte administratif. Son emploi est essentiellement dévolu au contexte européen.

La géographie française

Il faut tout de même aller en Alsace pour trouver le mot le plus long de la langue française concernant les noms de localités. Ou plutôt, la désignation des habitantes de deux petites villes, à savoir les « Niederschaeffolsheimoises » et les « Mittelschaeffolsheimoises ». Ces dames sont probablement ravies de porter un nom de 25 lettres, ce qui constitue un record national.

La chimie

En théorie, le mot le plus long de la langue française pourrait se trouver dans cette catégorie. En effet, le Diisobutylphénoxyéthoxyéthyldiméthylbenzylammonium est le nom d’un composé comportant pas moins de 50 lettres, ce qui en ferait bel et bien le mot le plus long dans notre langue. Mais c’est en réalité sujet à caution, car dans les faits on utilise des tirets internes : le mot s’écrit donc de façon usuelle « Diisobutyl-phénoxy-éthoxy-éthyl-diméthyl-benzyl-ammonium ».

En médecine

Mais alors quel est le mot le plus long du monde?

S’il était français, il appartiendrait probablement à l’univers de la médecine. Avec ses 32 lettres, le glycosylphosphatidyléthanolamine est sérieux candidat, bien peu populaire. De façon bien moins académique, mais plus amusante, on peut se plaire à mettre en avant l’adjectif « hippopotomonstrosesquipédaliophobique », relatif à une phobie … des mots trop longs.

Les autres langues

On a beau faire, notre fierté nationale en prendra un coup : pour savoir quel est le mot le plus long du monde, il va falloir chercher dans d’autres langues.

L’Afrikaans

C’est lui, le voici, le mot le plus long du monde ! Un mot extraordinaire, dérivé du néerlandais donc, désignant une sorte de conférence de presse à propos d’un discours tenu lors d’une réunion syndicale par le porte parole d’organisations…bref : ne tournons pas autour du pot, et présentons le « Tweedehandsemotorverkoopsmannevakbondstakingsvergaderingsameroeperstoespraakskrywerspersverklaringuitreikingsmediakonferensieaankondiging ». 136 lettres, apparemment imparable. Mais tout de même probablement pas utilisé plus d’une fois, donc on se demande si le titre est mérité…

L’islandais

Peut-être un mot de 64 lettres serait plus usité, et donc plus légitime ? L’Islandais également, comme beaucoup de langues germaniques, fonctionne selon un système s’apparentant à une sorte d’empilement d’adjectifs au sein d’un même mot. Donc, pour désigner un anneau de porte clef situé sur la porte d’un cabanon à l’usage d’ouvriers chargés de l’entretien des routes sur une colline au nom très poétique, cela donne « Vaðlaheiðarvegavinnuverkfærageymsluskúraútidyralyklakippuhringur ». Sauf que que si l’on refuse le précédent, on refuse aussi celui-ci.

L’Allemand

La langue de Goethe est prometteuse : après tout, nous avons évoqué l’alsacien, ce qui nous donne de l’espoir afin de justifier enfin le titre. Il n’y a que dans cette langue que l’on pouvait d’écrire une délégation de contrôle des labels pour la viande de bœuf par le doux mot de « Rindfleischetikettierungsüberwachungsaufgabenübertragungsgesetz ». 63 lettres pour un texte de loi, ça en impose, mais plus maintenant : la loi a été abrogée.

Le finnois

Le finnois, mais aussi notre premier et plus important exemple de mot issu de jargon militaire. Dans l’armée finnoise, un apprenti officier non commissionné, mécanicien spécialisé dans les moteurs à réaction, porte le titre ronflant de « Lentokonesuihkuturbiinimoottoriapumekaanikkoaliupseerioppilas ». 61 lettres tout ce qu’il y a de plus officielles!

Le record de longueur

Quel est le mot le plus long du monde ?

Nous vous l’avons gardé pour la fin. Car oui, 61, 64, 136 et bien sûr 25 lettres, c’est bien, c’est compliqué, c’est même souvent parfaitement contre-intuitif et imprononçable. Alors dites vous que le plus long mot n’a jamais été prononcé publiquement qu’une seule fois, dans le seul but d’en faire une vidéo consultable en ligne. Il s’agit de la dénomination chimique d’une protéine responsable de l’élasticité des muscles, que l’on nomme très joliment le Titin.

Et…non, nous ne l’écrirons pas ici. Car c’est un mot de 189 819 lettres. Et c’est, heureusement et probablement définitivement, le plus long mot du monde.

Pour en savoir plus ou apprendre de nouvelles langues, Lef26-Formation est le meilleur centre de formation. Ils offrent même le financement avec le CPF et ont tous les cours en ligne, ainsi vous pourrez apprendre de chez vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Besoin d'aide?

Nous reviendrons vers vous bientôt

LES PLUS CONSULTÉS

Partagez cet article.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp